La ville fantôme... ou presque ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La ville fantôme... ou presque ?

Message par Kigeni Glitch le Mer 20 Juil - 18:59

Des pas résonnèrent dans toute la ville dite maudite. Il s'agissait de Kigeni qui venait d'y arriver, toujours avec lenteur mais arrivé malgré tout.
Son regard balaya le panorama de Lavanville doucement.
Personne. Il sourit.
Cet endroit, il l'aimait beaucoup. Personne n'y venait ou du moins presque jamais, mais la plupart du temps, lorsque Kigeni rendait visite à son ami le "silence complet", il n'y avait pas âme qui vive.
Il s’avança d'un pas léger comme à son habitude et traversa le peu de maison qui croisait son chemin pour arriver devant ce qui devait surement être un magasin fut un temps. Il leva la tête et pensa que la vue devait sans doute être agréable depuis le toit, alors il se décida bien vite et d'un bond gracieux, mais un peu saccadé (un bug ? Jamais) son corps frêle se posa avec douceur sur les toitures qui tremblèrent quand même, rongées par le temps. Il n'en prêta pas attention pour autant et s'assit tout en posant son bâton délicatement à ses cotés, s'assurant qu'il tienne bien en place.
Une fois cela fait, il fit ce qu'il ne faisait jamais devant quelqu'un... Il tira sa capuche en arrière, révélant alors l'entierté de son visage dont ses yeux blancs profonds et brillants.
Quel soulagement, il pouvait regarder le monde dans la lumière pour une fois, et c'était rare. En effet il ne venait pas souvent ici.
il admira un instant le ciel, jouissant du silence et de la tranquillité.
avatar
Kigeni Glitch

Masculin Messages : 11

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Melody Clow le Mer 20 Juil - 19:25

Melody s’étira doucement, observant autour d’elle en baillant. Elle ne savait même pas où elle était, mais elle s’en fichait. Son esprit était ailleurs, dans ses pensées, pendant qu’elle chantonnait doucement. Elle ferma les yeux, avançant doucement en laissant sa voix mélodieuse fredonner quelques notes. C’était reposant. Enfin non, elle n’en savait rien puisqu’elle ne savait même pas si des gens l’entouraient ou non, et en fait, elle s’en fichait. Mais personne ne venait déranger sa douce musique, donc elle en était heureuse.

Elle chantonnait tranquillement, lorsqu’elle percuta un obstacle sur sa route. Elle finit rapidement au sol, se relevant en se frottant la tête. Elle avait l’habitude, mais ça faisait toujours aussi mal… Reprenant un peu contact avec la réalité avec ce violent choc, elle regarda à nouveau autour d’elle. Apparemment, il n’y avait personne, et c’était plutôt bizarre… Elle se trouvait à l’entrée d’une ville déserte. S’avançant lentement, elle regardait un peu autour d’elle, mais surtout à ses pieds pour ne pas tomber à nouveau. C’est ainsi qu’elle se cogna la tête contre un poteau et se mit à se frotter la tête. Doucement, elle se mit à chantonner de nouveau, tentant d’enlever ce léger malaise qui l’habitait.


Dernière édition par Melody Clow le Jeu 21 Juil - 0:46, édité 2 fois

_________________
avatar
Melody Clow

Féminin Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Midnight Eisenwald le Mer 20 Juil - 19:42

Midnight s'avançait, d'un pas froid, caché par l'éparse manteau qui le recouvre, ne pensant quasiment à rien. Lavanville, le lieu que l'on a longtemps considérer comme étant maudit, il faisait sombre, comme si des nuages noirs constants inondés le ciel au dessus de la ville. Midnight s'avança vers cet endroit, il le faisait souvent pour aller dans le cimetiere, et pour une obscure raison, aujourd'hui ne changea pas cette habitude. Il était en ville depuis un moment maintenant, évidemment c'était le silence, le calme plat, Midnight n'avançait plus, baissant sa tête masqué par ses cheveux et le col de sa cape, dont seul un oeil d'un bleu clair presque lumineux était visible. Il regardait la tombe qui était face à lui, levant sa main gantée dont le bout des emplacements destinées aux doigts faisaient penser à des griffes tandis qu'il caressa le sommet de la tombe....

Quelque chose le réveilla de ses pensées, un bruit, comme si quelque chose avait percuté un objet métallique et c'était étrange car il n'y avait personne ici...c'était bien connu, l'imagination sans doute ? Mais quelques minutes plus tard, un autre bruit, similaire ! Midnight se releva sans un mot, plissant son oeil et sortant du cimetiere pour retourner en direction du bruit au sein du village. Tandis qu'il avançait, le Darkrai d'une taille assez grande semblait méfiant quant à la source du bruit, une épaisse fumée noir recouvrant son dos, il s'arrêta en apercevant une étrange fille en robe de soirée et aux cheveux verts, il passa ses mains dans son dos, entre sa cape et son manteau et s'arrêta net, son oeil bleuté fixé sur elle, tandis que le vent semblait souffler d'un coup tel une puissante rafale recouvrant la ville pendant quelques minutes...c'était étrange de voir une autre "âme" en ces lieux...surtout une âme à l'allure si douce. Midnight n'en restait pas moins sur ses gardes, comme on dit "Même la plus délicate et la plus belle des roses possède ses épines ".

_________________
" Je ne suis pas un destructeur, je ne suis qu'un être pragmatique. Pourquoi vivre dans la peur ? Pourquoi vivre dans le malheur quand on peut...s'endormir paisiblement dans un monde plus confortable et propre à chacun  ? "

avatar
Midnight Eisenwald

Masculin Messages : 8

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Goldrick Earthbreaker le Mer 20 Juil - 22:28

Le voyage de Goldrick l'avait mené a Kanto, et pour lui il n'y avait pas meilleur endroit pour commencer son voyage que Lavanville, une cité dite hantée.
Il venait d'arriver en ville, tout était désert, et le peu de maison de ne confortait pas dans l'idée que la ville soit peuplé, néanmoins peuplé ou non, ce qui faisait l’intérêt de l'endroit pour le Regigigas n'était autre que la tour de Lanvaville. Il se dirigea donc en direction de la tour, quand une voix lui parvient, une petite chansonnette qui aurait pu être fort appréciable dans d'autre condition, mais ici la mélodie ne rendait l'endroit que plus glauque.
Goldrick s'approcha alors de la source du son, c'était une jeune fille aux cheveux verts, portant une robe de soirée; il s'approcha de la jeune fille qui lui tournait le dos, et l'interpella d'une voix forte, résonnant dans son masque, en posant sa main sur son épaule.

-Excuse moi. Tu ne serais pas... une meloetta?

En effet, Goldrick avait déjà entendu parler de ce Pokemon rare, il n'avait pas mit longtemps avant de faire le rapprochement mais il voulait en avoir le cœur net.


Dernière édition par Goldrick Earthbreaker le Jeu 21 Juil - 1:00, édité 1 fois
avatar
Goldrick Earthbreaker

Masculin Messages : 4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Kigeni Glitch le Mer 20 Juil - 22:55

Ce magnifique silence fut brisé si vite que même Kigeni failli en sursauter de stupeur. Et pourtant le calme n’avait pas stoppé violemment non, c’était une douce mélodie qui l’avait interrompu dans sa solitude si agréable. Sans bouger un doigt il écouta, jusqu’a ce que le son stoppe net, suivit de gros bruits deux fois d’affilé. Le jeune MissingNo remit en un mouvement rapide sa capuche, dissimulant ainsi à nouveau son visage, puis se releva avec la légèreté qui lui est propre.
Un saut plus tard, il se retrouva au sol et se mit à chercher l’origine des sons, qui recommencèrent d’ailleurs. Il y eut même une voix qui s’éleva assez fortement et résonna sans trop de problèmes à travers la ville.

Enfin il aperçut trois silhouettes non loin. Kigeni ne s’approcha pas plus, gardant une distance d’une dizaine de mètres qu’il jugeait suffisante.
Malgré l’écart entre lui et le petit groupe, il les distinguait avec aisance, reconnaissant d’ailleurs la silhouette au centre comme un Meloetta.
Il resta planté là sans se faire remarquer, et, observant tel un spectateur distrait, se demanda ce qu’ils pouvaient bien faire là sans trop s’y intéresser pour autant.
avatar
Kigeni Glitch

Masculin Messages : 11

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Melody Clow le Mer 20 Juil - 23:54

Melody frottait doucement la bosse qui commençait à apparaitre sur son front, chantonnant toujours, pensive. Elle avait envie de pester contre ce fichu poteau, mais en même temps, elle n’y pensait déjà plus, suivant le fil de ses pensées, ne faisant déjà plus attention à la réalité. Sa voix chantante continuait à fredonner un air doux et apaisant, comme pour s’apaiser elle-même. En fait, elle n’appréciait pas trop cet endroit, il était lugubre et sombre. Maintenant qu’elle avait un peu fait attention à l’endroit où elle se trouvait, elle avait juste envie de s’en aller. Enfin elle en avait eu envie, avant de passer à autre chose dans sa tête.

Une voix la rappela à l’ordre. Une voix masculine. Elle se tourna vers le possesseur de cette voix en sursautant légèrement, surprise. C’était un homme, de par la tessiture de la voix, qui portait un long manteau blanc et un masque doré. Melody pencha la tête sur le côté, regardant l’homme sans comprendre qu’il s’adressait à elle. Après un temps de silence, pendant lequel elle fixait l’inconnu en attente d’une réponse d’une personne, autre qu’elle, qui n’existait pas. Puis, elle finit par comprendre qu’on lui parlait à elle, et fit un petit sursaut de surprise, répondant à son interlocuteur.

- Moi ? Euh, oui, je crois…

Elle allait repartir dans ses pensées, lorsque quelque chose attira son attention. C’était bleu et presque lumineux… Elle tourna la tête dans cette direction, intriguée, avant de s’approcher pour mieux voir de quoi il s’agissait. C’était un gijinka, tout comme elle, et elle l’observa un moment, plantée juste devant lui en recommençant à chantonner. Décidément, elle ne pouvait s’en empêcher.

- Bonjour.


Dernière édition par Melody Clow le Jeu 21 Juil - 0:46, édité 1 fois

_________________
avatar
Melody Clow

Féminin Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Midnight Eisenwald le Jeu 21 Juil - 0:20

Midnight observait longuement la scène présente devant lui, il vit donc l'apparition d'un deuxième protagoniste qui engagea la conversation avec la "chanteuse" , le giginka portait un habit blanc surplombait d'un masque d'or dans lequel s'échappa une voix plutôt grave et caverneuse surement à cause du dit masque. Midnight se contentait d'observer, d'écouter, ne disant rien, tandis que la chanteuse s'approcha de lui, semblant l'observer... Midnight retourna alors son attention sur elle, l'observant longuement de son oeil bleuté, tandis que la fumée noire présente derrière lui semblait éparse, pourtant le Darkrai l'espace d'un instant cru voir quelque chose, il leva l'une de ses mains gantées tandis qu'il posa délicatement un doigt sur une mèche de cheveux de la fille aux cheveux verts, surélevant ce dernier un instant , avant de remettre ses mains dans son dos et de reprendre son attitude stoïque. Midnight lui répondit d'une voix presque spectrale.

- pourquoi..chante-tu dans cette ville maudite...petite fleurs...? Ou plutôt...que fais-tu en ces lieux ?

Midnight dans un ton ironique ou peut-être sarcastique lui donna un surnom, mais sa question bien sérieuse demeurait, il était...curieux, oui c'était le mot juste. Curieux de savoir pourquoi quelqu'un d'apparence si innocente et maladroite était apparu ici, en ces lieux si sombre et...seuls ou le silence est la seule compagne. Darkrai, tourna sa tête pour observer le Regigigas au loin, il était aussi curieux de savoir ce qu'il faisait la, Ce pokémon était peu commun, même unique, alors...que faisait-il ici ? Midnight était intrigué de voir la tournure des évènements même si au final...sa ne le concernait pas vraiment, il s'en fichait un peu mais il était bon parfois...de parler avec les vivants semblait-t-il.

_________________
" Je ne suis pas un destructeur, je ne suis qu'un être pragmatique. Pourquoi vivre dans la peur ? Pourquoi vivre dans le malheur quand on peut...s'endormir paisiblement dans un monde plus confortable et propre à chacun  ? "

avatar
Midnight Eisenwald

Masculin Messages : 8

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Goldrick Earthbreaker le Jeu 21 Juil - 1:23

Voyant la jeune Meloetta se retourner, les yeux de Goldrick suivirent son regard pour s’arrêter sur une autre personnage des plus singulier, il lui semblait avoir aperçu une ombre tout à l'heure, mais il avait préférer se concentrer sur quelque chose de concret. Le nouveau venue s'était adressé à la jeune Gijinka.
Goldrick eu alors le réflexe de scruter les environs, cette ville n'était peut être pas si déserte après tout; son regard s’arrêta sur une forme, la silhouette d'une personne, à une dizaine de mètre d'eux, il n'était pas vraiment certains de ce dont il s'agissait, mais ce qu'il pouvait affirmé était que cette personne les observait.
Il se tourna alors vers cette personne inconnue, la pointant du doigt, il l’interpellant d'une voix encore plus raisonnante.

-Hey! Toi! Pourrais tu te joindre à nous?

Il se retourna vers la Meloetta, et le Darkrai, s'adressant à eux.

-Et bien, moi qui était venu ici pour trouver des fantômes, je me retrouve face, à une Meloetta et un Darkrai. Voila qui est intéressant...
Dans ce cas, la coutume souhaite que je me présente, je suis Goldrick Earthbreaker.
Puis je vous demander vos noms en retour?


Il avait entreprit son voyage à la recherche de Pokemon légendaire, mais il ne pensais pas en trouver aussi aisément.
avatar
Goldrick Earthbreaker

Masculin Messages : 4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Kigeni Glitch le Jeu 21 Juil - 12:02

Les silhouettes bougeaient, ce n’était donc pas des hallucinations. Kigeni soupira pour lui-même. Il eut espéré qu’il s’agissait réellement d’un mauvais rêve, qu’il se trouvait seul comme à son habitude, mais non. Malheureusement il oubliait souvent qu’il y avait de la vie autour de lui et qu’il ne pouvait pas faire autrement. Il se sentit soudain triste, mais se demandait s’il était malheureux parce qu’il y avait toujours d’autres pokémons autour de lui, ou parce que justement il ne sentait pas moins seul entouré d’autant de personnes.
Il leva sa main libre, las, et l’observa un instant. On aurait dit que cette dernière crépitait, comme la neige d’une télévision mal réglé, mais Kigeni resta de marbre. Il avait l’habitude, mais c’est vrai que ses pensées tristes avait tendance à secouer son organisme déjà bien instable.
Mais bien vite il oublia ses tourments, comme il le faisait pour tout. Sa main se calma, cet instant subitement effacé de son esprit.

Les trois autres présences se mirent à parler entre elles, Kigeni ne voulait pas déranger plus longtemps, ou plutot il s’en fichait de ce qu’il se passait, et préfèrait partir loin. Il entama alors un mouvement mais s’interrompit sec quand un des pokémons sembla s’adresser à lui.

-Hey! Toi! Pourrais tu te joindre à nous?

On l’avait remarqué alors ? C’était bien rare.
Sans prêter attention plus de quelques secondes, Kigeni oublia bien vite l’interlocuteur et reprit une marche lente dans la direction opposée à celle de leurs positions. Il reviendrait peut-être dans quelques heures, le temps qu’ils partent.
Il valait mieux qu’il soit seul.
avatar
Kigeni Glitch

Masculin Messages : 11

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Melody Clow le Jeu 21 Juil - 15:54

La jeune gijinka observa l’homme qui se trouvait devant elle. Il était plutôt grand, surtout par rapport à elle, et il portait un long manteau noir et rouge. C’était sûrement pour ça qu’elle ne l’avait pas remarqué avant, ou à cause de sa tête dans les nuages aussi peut-être. Et le détail bleu qu’elle avait remarqué avant, c’était l’œil du gijinka, qui était maintenant posé sur elle. Il y avait une sorte de fumée noire qui l’entourait légèrement, ce qui n’était pas particulièrement rassurant, mais Melody commençait déjà à penser à autre chose. Elle chantonnait toujours, mais s’interrompit lorsque le Darkrai vint soulever une mèche de ses cheveux. Elle pencha la tête sur le côté, surprise, puis répondit à l’homme.

- Pourquoi ne pas chanter, ici ou ailleurs ? Et j’en sais rien en fait, j’ai pas fait attention à où j’allais…


Elle entendit ensuite l’homme au masque s’adresser à une autre personne, qu’elle n’avait même pas remarquée jusque-là… Pas étonnant à vrai dire en fait, mais bon. Elle n’eut pas le temps de vraiment s’attarder sur la question car son esprit recommença à s’éloigner de la réalité, la laissant dans ses pensées. Elle leva la tête vers le ciel, pensive, n’entendant même plus les paroles des gens autour d’elle. Ou peut-être qu’elle entendrait cette du Darkrai, qui était juste à côté d’elle…

_________________
avatar
Melody Clow

Féminin Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Midnight Eisenwald le Jeu 21 Juil - 16:41

Midnight observait l'homme au masque doré, visiblement ce dernier cherchait des fantômes...intriguant, peu de gijinka recherchent les fantômes ou leurs compagnies..le Regigigas semblait se présenter, c'était fâcheux, le Darkrai n'aimait pas donner son nom mais...la première impression était toujours celle que l'on retenait d'une personne, autant faire les choses correctement. Il posa son oeil bleuté sur l'homme au masque d'or.

- Je n'ai pas de noms...les invisibles m'ont donner le nom de Midnight...pourquoi chercher des fantômes Goldrick Earthbreaker..?

Son regard se posa ensuite sur quelqu'un d'autre qui semblait d'ors et déjà partir, Il n'a pas reconnu ce qu'était le Gijinka, mais de par son attitude évasive et son "jemenfoutisme" complet, Midnight pouvais savoir qu'il était à peu près comme lui...n'aimant pas trop les foules, le monde réel, et que le silence et la solitude étaient en soit des alliés bien plus...fiable. Il observas de nouveau la chanteuse de salon, la scrutant de son oeil. Visiblement la jeune fille était...tête en l'air...ou alors elle se fichait de lui ? Remarque il s'en foutais...peu de gens prêtait attention à sa personne et cela ne le déranger pas, il était peu sociable...mais, cette...Meloetta était troublante, elle ressemblait étrangement à quelqu'un que le Darkrai connaissais bien jadis et dont la tombe ornait le cimetière du village. Pourtant le Darkrai lui répondit de sa voix spectrale et calme.


- Les chants dans les lieux maudits ne sont pratiquer que par les maudits...tu n'a pas l'air de faire partie de cette catégorie...ce n'est guère un endroit convenable...tu devrait partir et...faire attention ou tu marche...à l'avenir...

Le Darkrai se retourna, assez perturbé...regardant de nouveau vers le cimetière et entamant une marche lente vers ce dernier, se disant qu'ils allaient probablement tous partir, il avait l'habitude de rester seul de toute manière...la solitude était sa seule amie...

_________________
" Je ne suis pas un destructeur, je ne suis qu'un être pragmatique. Pourquoi vivre dans la peur ? Pourquoi vivre dans le malheur quand on peut...s'endormir paisiblement dans un monde plus confortable et propre à chacun  ? "

avatar
Midnight Eisenwald

Masculin Messages : 8

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Goldrick Earthbreaker le Mer 27 Juil - 22:32

Goldrick était intrigué par les paroles du Darkrai, en fait elle répondait à quelque une de ces questions, le gijinka, après avoir donné quelques conseil plus ou moins avisés à la jeune Meloetta, commençais à partir lentement vers le cimetière, il fit un pas pour le suivre, doublant la jeune fille, il se retourna un instant vers elle, comme hésitant quel légendaire rejoindre.
Il ne lui fallut pas longtemps pour se décider, en quelques enjambés, il rattrapa le Darkrai, puis fit barrage devant lui, tendant sa main pour lui faire signe de s’arrêter.

-Pas si vite! Il n'est pas très convenable de partir après avoir posé une question, surtout sans avoir eu la réponse.
Peu importe, nous n'en avons pas fini, Midnight.
Je peux apporter des réponses à ta questions, mais j'aimerais que tu en apporte aussi au mienne avant.
Donc dis moi, qui sont ces "invisibles"? Et, tu as laissé entendre que ces lieux étaient maudits, dis m'en un peu plus à se sujet, je te prie.


Les deux Gijinka ce faisait face, le Darkrai était de grande taille mais le Regigigas le dépassait d'une tête, cela rappelait à Goldrick des œuvres mettant en scène deux Pokemon légendaires titanesques ce faisant face.
avatar
Goldrick Earthbreaker

Masculin Messages : 4

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Kigeni Glitch le Mar 2 Aoû - 15:12

Kigeni soupira tout en avançant aussi lentement qu'une entité rampant tranquillement au sol, sans jambes, et sans espoirs. Il se sentait chavirer lentement, mais n'en fit rien et continua sa route, s'éloignant un peu plus du groupe de pokémon.

Mais soudainement il s'arrêta et faillit même perdre l'équilibre.

Il eut l'impression qu'on venait de le plonger dans un bain d'acide. La douleur se propagea alors dans tout son être. Il tomba à genoux, lâchant au passage son bâton si brusquement qu'il fit quelques rebonds plus loin avant de s'étaler au sol.

Oh non. C'était revenu.
La panique s'empara alors de Kigeni, lui qui était jusque là si calme son cœur sursautait a vive allure. Il ne fallait pas, pas maintenant, jamais ! Il ne devait pas avoir peur, il devait oublier tout ce qui se passait ! Mais rien n'y faisait, Kigeni se mit à trembler de terreur tandis que son corps commença à glitcher violemment. Il buguait ? Était-ce la première fois ou une parmi tant d'autres ? Comment savait-il ca d'ailleurs ? De quoi parlais-tu ? Le jeune MissingNo ne se souvenait plus de rien, son esprit brouillé et broyé par les sanglots qu'il sentait alors qu'il ne s'était même pas rendit compte des petits gémissements de douleur qu'il tentait d'étouffer dans un dernier signe de bravoure.

Il essaya de se relever mais sans succès, ses forces l'avaient abandonné.
Son corps se tordit de douleur sans lui, en effet on pouvait apercevoir des fantômes de lui même sur lui même qui bougeaient dans tous les sens alors que le corps d'origine semblaient à présent trop épuisé pour lever un pouce.
Sa crise s'intensifiait et il le savait. Priant pour que tout s'arrête, il posa ses mains sur ses temps, recroquevillé par terre.
avatar
Kigeni Glitch

Masculin Messages : 11

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Melody Clow le Ven 5 Aoû - 17:30

Midnight… Ce fut le seul mot qui parvint au cerveau de Melody. Cependant, son esprit continua à s’évader, ses yeux perdus dans l’immensité du ciel. C’était toujours comme ça avec Melody, elle n’arrivait pas à rester accrochée à la réalité plus que quelques minutes. Pourtant, elle entendit la phrase suivante du Darkrai, bien que, le temps que son esprit quitte les nuages, il n’était plus là, et l’autre Gijinka non plus d’ailleurs. Elle regarda autour d’elle, mais ne les vit nulle part, il faisait trop sombre pour ça…

Elle haussa les épaules avant de partir dans une direction choisie au hasard, s’éloignant des deux autres légendaires. Elle marcha ainsi un moment, jusqu’à ce qu’elle manque de trébucher sur quelque chose au sol. C’était un bâton ? Mais pas un bâton ordinaire, tombé simplement d’un arbre… Elle se baissait pour le ramasser lorsqu’un détail attira son attention. Une forme allongée au sol, recroquevillée sur elle-même, lançant de tout petits gémissements. Elle prit le bâton et s’approcha lentement, constatant que c’était une forme humaine. Elle tendit sa main pour la poser sur l’épaule du garçon. Une vive douleur la traversa, lui faisant retirer immédiatement sa main. Pourtant, tête en l’air comme elle l’était, elle recommença. Au bout de la troisième ou quatrième fois, son cerveau imprima l’information et elle se reconnecta un peu plus à la réalité, observant ce qu’il se passait.

- Euh… Vous allez bien… ? Je… Je peux vous aider… ?

Elle tendit à nouveau sa main vers le garçon pour le réconforter, mais s’arrêta instinctivement avant de le toucher. Elle avait quand même compris l’information. Enfin un peu…

_________________
avatar
Melody Clow

Féminin Messages : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Midnight Eisenwald le Dim 21 Aoû - 13:10

Midnight regardait Goldrick qui était face à lui, Le Regigigas semblait ne pas vouloir bouger, il semblait aussi déterminé à avoir des réponses sur ces fameux "invisibles" dont le Darkrai parlait il y a quelques minutes plus tôt. Il l'observait de son oeil bleuté, les bras le long du corps recouvert par son manteau avant de prendre la parole.

- Je n'ai aucune obligation de te répondre Goldrick Earthbreaker, et me donner des ordres n'y changera rien, je n'ai pas non plus l'obligation d'obéir. De toute les façons, tu n'a pas la capacité de voir les invisibles comme je les voit actuellement, tout ce que je peut te dire...c'est qu'en ces lieux ils sont présents tout autour de nous...

Le Darkrai, se retourna l'espace d'un instant, la jeune Meloetta aux cheveux verts avait repris la route, mais Midnight avait un étrange pressentiment, comme si quelque chose allait se produire, l'air ambiant semblait plus froid que d'habitude et au vu de la malchance et de la maladresse qu'il avait aperçu chez la Meloetta plus tôt, nul doute qu'elle allait être au coeur de ce pressentiment. Midnight observa Goldrick quelques instants, inclinant légèrement sa tête avant de se faire envelopper par une épaisse brume noire et de s'engouffrer dans la forêt voisine, l'épaisse brume prit position sur une branche d'un arbre, assez solide pour résister à son poids, reprenant sa forme normale, il observait la jeune Meloetta qui semblait être avec...un autre Gijinka qu'il n'avait jamais vu auparavant, le Darkrai ignorait même ce qu'était ce Gijinka mais il semblait souffrir...était-ce le pressentiment qu'il ressentait ?

_________________
" Je ne suis pas un destructeur, je ne suis qu'un être pragmatique. Pourquoi vivre dans la peur ? Pourquoi vivre dans le malheur quand on peut...s'endormir paisiblement dans un monde plus confortable et propre à chacun  ? "

avatar
Midnight Eisenwald

Masculin Messages : 8

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La ville fantôme... ou presque ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum